jeudi 31 mai 2018

Vernon Subutex

de Virginie Despentes,
paru en 2015, aux éditions Grasset


Résumé : QUI EST VERNON SUBUTEX ?
Une légende urbaine.
Un ange déchu.
Un disparu qui ne cesse de ressurgir.
Le détenteur d'’un secret.
Le dernier témoin d'un monde disparu.
L'’ultime visage de notre comédie inhumaine.
Notre fantôme à tous.



"Certains hommes ne changent plus, passé quinze ans. Elle connaît cette manie qu'ils gardent de mentir comme des nuls, éhontément, partant probablement du principe que les femmes sont trop demeurées pour faire la différence entre une information plausible et une histoire qui ne tient pas debout. "

Mon avis : C'est assez rare pour être souligné, mais j'ai abandonné ma lecture au bout des 2/3 du livre. L'écriture est très trash, très crue. J'ai eu l'impression que ce livre racontait toujours la même chose : un homme passionné de rock, se retrouve SDF, et squatte chez ses amis ou autres connaissances, il rencontre une ou plusieurs femmes et arrive ce qui doit arriver... Bref, je m'en suis arrêtée aux 2/3 du livre et l'intrigue n'avait toujours pas démarrée. Déçue par cette lecture, qui pourtant a reçu plusieurs prix.

Mon Grand soir

d'Audrey Demaury,
paru en 2018, aux éditions Thierry Magnier
Résumé : À 11 ans, Lola se retrouve, pour la première fois, seule chez elle pour la soirée. Mais la fête est de courte durée, l’angoisse est toujours présente : Mano, son petit frère doit recevoir une greffe du cœur. Pourquoi le téléphone reste-t-il muet alors que les parents ont promis d’appeler ?

– Ils viennent le chercher !
Enfin… Des mois que la vie de la famille de Lola est sur pause dans l’attente de ce coup de téléphone. Un cœur est disponible pour la greffe que doit recevoir Mano, son petit frère de 7 ans. Juste le temps d’aller taquiner ce minus en critiquant Rihanna qu’il écoute en boucle (Rihanna ! Un vrai cauchemar pour cette fan inconditionnelle de Michael Jackson) et déjà l’ambulance emporte Mano et sa mère à travers les bourrasques de neige. Son père les rejoindra directement à l’hôpital. Et Lola se retrouve seule chez elle pour la soirée. À 11 ans, c’est la première fois... Elle en frissonne d’excitation. Que la fête commence ! Frapper fort sur sa batterie adorée, inviter les voisins à jouer à la Wii, se faire tirer les cartes par Fatou, fouiller dans les recoins interdits de la maison… Mais ce vacarme ne suffit pas à faire taire l’angoisse qui la ronge. Si la tempête empêchait ce nouveau cœur d’arriver dans les temps ? Si l’opération se compliquait ? Et ce téléphone qui reste muet alors que son père lui a promis de lui donner des nouvelles
.



"Maman trépigne et me fait penser à quand j'étais gamine et que, dans mes yeux, les bougies plantées dans le gâteau de mon anniversaire se mettaient à danser. Ca fait pareil dans les siens à l'idée que son fils va changer de cœur. Elle regarde par la fenêtre trois cent mille fois par seconde."


Mon avis : Ce court roman à destination d'un jeune public est très touchant. Lola doit affronter la solitude, en ce soir où son frère doit être greffé du cœur. La tension est présente tout au long du livre. De nombreux questionnement traversent la jeune fille, certains plus léger que d'autres... L'histoire est émouvante, pleine d'humour et optimiste. A découvrir !

mercredi 30 mai 2018

Coupée en deux

de Charlotte Erlih,
paru en 2018, aux éditions Actes Sud Junior

Résumé : Depuis le divorce de ses parents, chaque dimanche soir, c'est le même déchirement pour Camille. Elle connaît la fissure créée par la garde alternée, elle l'a même apprivoisée avec le temps. Mais aujourd'hui, Camille doit faire un choix. Elle a rendez-vous avec la juge, son avis va être entendu. Désire-t-elle rester à Paris avec son père, sa nouvelle compagne et leur bébé ? Ou bien préfère-t-elle partir avec sa mère en Australie et changer complètement de vie ? Un dilemme adolescent mis en scène avec justesse et pudeur dans un huis-clos au cœur du Palais de Justice.

"La vie est vraiment étrange. Pendant des semaines, parfois des mois, il ne se passe rien, on est englué dans la répétition du quotidien, et tout d'un coup, ça s'emballe et tout arrive en même temps. "


Mon avis : Le récit de ce court roman se passe pendant un après-midi alors que Camille et ses parents ont rendez-vous chez la juge pour statuer sur la garde de l'adolescente. Sa mère partant vivre en Australie, c'est tout le quotidien de la jeune fille qui est chamboulé. L'histoire est bien racontée, on est vraiment avec Camille face à ce terrible dilemme. Un roman émouvant, à découvrir !

Le mystère Chtokavien

Série Les Trois Fantômes de Tesla, Tome 1,
de Richard marazno et Guilhem Bec,
paru en 2016, aux éditions Le Lombard
Résumé : "Rumeurs de débarquement de sous-marins allemands sur la côte est... Mystérieuses apparitions, et disparitions, sur les bords de l'East River... Mise sous tutelle des laboratoires d'Edison par le FBI... Expérimentations de terribles armes secrètes par les forces japonaises dans le Pacifique... Pour celui qui sait voir au-delà des apparences de calme trompeur, tout démontre que New York sera bientôt plongée au coeur des événements qui ravagent aujourd'hui le reste du monde... Et nous sommes toujours sans nouvelles de Nikola Tesla, probablement le seul savant dont l'originalité et les inventions géniales sont susceptibles de nous fournir une aide décisive dans cette guerre destructrice !"
New York, un été 1942... Une enquête de T.S. Billing, notre reporter du Daily Worker .Au même moment, le jeune Travis emménage avec sa mère dans un hôtel meublé de Manhattan. Il ne sait pas encore que son énigmatique voisin de palier va l'entraîner dans une aventure aux ramifications scientifiques terribles et galvanisantes...  
Mon avis : Sur des fonds historiques et scientifiques, les auteurs nous embarquent à New-York pendant la seconde guerre mondiale. L'univers steampunk de la BD l'a rend très attractive, et n'est pas s'en rappeler l'univers de Jules Verne.  Au premier coup d'œil, on prend une claque visuelle en regardant cette BD. L'histoire quant à elle est captivante et très énigmatique. Vivement le tome 2 !

mardi 29 mai 2018

L'île des Justes. Corse, été 42

de Stéphane Piatzszek et Esbé,
paru en 2015, aux éditions Glénat
Résumé : Marseille, alors que la France est sous l’Occupation. Suzanne Cohen, une jeune femme juive et son fils Sacha partent se réfugier en Corse. Arrêtée à son arrivée sur l’île de Beauté, elle est séparée de Sacha qui, grâce à la solidarité des insulaires, est mis en sûreté. Réussissant à prendre la fuite, Suzanne part retrouver son fils dans le petit village de Canari où un prêtre les recueille. Bienveillant, celui-ci leur permet de loger dans le vieux moulin du village où il les imagine à l’abri. Mais il oublie qu’en Corse aussi, l’ennemi est présent : Suzanne ne tarde pas à être dénoncée par une lettre anonyme adressée directement au nouveau préfet en place...
Mon avis :  Ce one-shot met en avant la Corse et ses habitants en temps d'occupation et de rafles antisémites. L'histoire rappelle que les Corses refusaient de livrer des Juifs aux autorités.  Le récit est émouvant et les dessins sont très beaux. Les décors et les couleurs choisies reprennent parfaitement l'ambiance et la chaleur de l'île. A découvrir !


jeudi 24 mai 2018

Le célèbre catalogue Walker & Dawn

de Davide Morosinotto,
publié en 2018, à l'Ecole des Loisirs
Résumé : P'Tit Trois, Eddie, Min et Julie ne pourraient pas être plus différents, et en même temps plus amis. Ils partagent un catalogue de vente par correspondance, trois dollars à dépenser et un grand désir de découvrir le monde. Et quand, au lieu du revolver qu'ils ont commandé arrive une vieille montre qui ne fonctionne même pas, les quatre n'hésitent pas une seconde et partent vers Chicago pour récupérer leur revolver.
Au cours de leur voyage, ils rencontreront des tricheurs professionnels, des flics véreux, des méchants qui semblent gentils et des gentils qui ne le sont pas du tout... un crime non résolu et beaucoup, beaucoup d'argent...

"Il y a des fois où on n'a pas besoin d'être fort"

Mon avis : Véritable coup de cœur, ce roman est certes un roman d'aventures mais c'est aussi une histoire dans laquelle on retrouve une enquête policière, des éléments historiques et une formidable histoire d'amitié. Les quatre enfants que nous suivons sont issus de milieux sociaux différents et nourrissent le même rêve, celui de devenir riche. Dans un road trip entre le bayou et Chicago, en suivant le cours du Mississippi, nos héros ne sont pas épargnés. Une formidable découverte à lire et à relire !

samedi 14 avril 2018

La Diamanterie ou les vacances d'une fille bancale

de Laure Monloubou,
paru en 2017, aux éditions Amaterra

Résumé : Pour Pénélope, cet été , c'est cuit ! Elle n'aura pas le choix ! Ses vacances vont être é-pou-van-tables !
Pénélope est dépitée. Elle va devoir passer les deux mois de vacances d'été chez son oncle et sa tante dans "un trou perdu". Mais elle n'a prévu ni la rencontre avec le charmant Dylan ni celle avec l'étrange Maya...


"Je crois que c'est la première fois que je parle à une grande personne qui n'est ni ma mère, ni un prof, ni la boulangère, ni de ma famille. Et c'est la première fois qu'un adulte me parle d'égal à égal."


Mon avis : Attirée par la couverture colorée de ce roman jeunesse, je me suis complètement plongée dans cette histoire. On suit les vacances de Pénélope qui se retrouve envoyée chez son oncle et sa tante et ses affreux cousins. Les vacances horribles qu'elle pensait passer, vont s'avérer être inoubliables pour la jeune fille. La lecture est simple, fluide et facile pour les jeunes lecteurs d'une dizaine d'années.